Tête de lance
Population Small Nambas, Sud de l’île de Malekula, Vanuatu (ex : Nouvelles-Hébrides), Mélanésie
Bois, bambou, pigments et fibres
H. 41.5 cm
Provenance : ancienne collection Mr René Choussat (1903-1987), Commissaire Principal de la Marine Marchande entre 1927 et 1933
Cet objet est originaire des Small Nambas vivant au sud et au centre de l’île de Malekula au Vanuatu. Sur cette île cohabitent les Small Nambas et Big Nambas réputées pour être des populations guerrières et cannibales. Ces noms furent donnés par les Européens aux populations de l’île en fonction des types de cache-sexe nambas portés par les hommes initiés. Sur la partie en bois sont sculptés deux visages en Janus rehaussés de pigments rouges et noirs. Cette partie est l’élément permettant la jonction entre la pointe, aujourd'hui disparue, et la longue lance en bambou dont un morceau demeure encore présent ici, ligaturé par des fibres de coco.